Flore intestinale et probiotiques : une relation complexe à découvrir !

décembre 13, 2020

Par Dr Jean-Philippe Richter

Comments

La flore intestinale contribue activement à la défense naturelle de l’organisme contre les agents pathogènes. Il s’agit de virus, de microbes, d’allergènes et de champignons. D’autre part, elle est également importante pour le maintien du bon fonctionnement de la digestion. Sans oublier qu’elle aide à assimiler de manière optimale les nutriments provenant des aliments. Les probiotiques sont des microorganismes qui se trouvent naturellement dans le microbiote intestinal et contribuent à protéger ce dernier.

Qu’est-ce que les probiotiques ?

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les probiotiques sont des bactéries vivantes ayant un effet bénéfique sur la santé. Mais il faut les consommer de manière régulière et en quantité suffisante. Ils sont présents naturellement dans l’organisme, en particulier dans le système digestif. Il s’agit de lactobacilles, de bifidobactéries ou encore de levures. Ce ne sont donc pas des agents pathogènes, car ils permettent à l’organisme de fonctionner normalement. En effet, ils peuvent vivre en harmonie avec le corps humain. De plus, il est possible d’apporter des probiotiques dans l’organisme à travers la consommation des aliments contenant des ferments lactiques. C’est le cas du lait non pasteurisé, des yaourts, de la levure de bière, etc. On les trouve aussi dans la choucroute, la soupe miso et le kéfir. On peut donc dire que flore intestinale et probiotiques font bon ménage.

Les problèmes touchant la flore intestinale

L’intestin est l’organe le plus long du corps humain, juste après la peau. En effet, il mesure près de 6 mètres.

La flore intestinale joue un rôle primordial dans notre système immunitaire.

Par conséquent, il est nécessaire d’en prendre soin, en ingérant des aliments riches en probiotiques. Ces derniers sont utiles pour l’intégralité du système digestif.

D’ailleurs, un déséquilibre de la flore peut entraîner différents troubles. Il s’agit notamment des troubles digestifs comme la constipation, les ballonnements et les infections intestinales. Sans oublier le syndrome de l’intestin irritable (SII) ainsi que la diarrhée qui touchent de nombreuses personnes. Flore intestinale et probiotiques sont inséparables pour garder une bonne santé.

Les actions des probiotiques sur la flore intestinale

Pour marquer l’importance de la relation entre flore intestinale et probiotiques, il faut connaître les actions de ces derniers. Les probiotiques, qu’ils soient naturels ou apportés par un complément alimentaire, sont bénéfiques pour la santé. En premier lieu, ils régulent le transit intestinal tout en favorisant une bonne digestion. En plus, ils aident à prévenir les récidives des mycoses vaginaux et stimulent la fonction immunitaire. Sans oublier qu’ils réduisent la fréquence des diarrhées et accélèrent la synthèse des vitamines B et K. Les probiotiques permettent également d’améliorer le syndrome de l’intestin irritable. Enfin, ils participent à la lutte contre l’infection à Helicobacter pylori. Ces bactéries pathogènes sont les responsables des ulcères gastroduodénaux.

Flore intestinale et probiotiques : les atouts

Les atouts d’une bonne relation entre flore intestinale et probiotiques sont nombreux.

Pour maigrir

La prise de probiotiques peut vous aider à perdre vos kilos superflus. En effet, de nombreuses études ont démontré la différence entre le microbiote d’une personne en surpoids et celui d’un individu mince.

Pour mincir, la souche de probiotique approprié est le Lactobacillus gasseri.

Ce dernier possède un effet positif sur l’IMC et le tour de taille. De plus, les probiotiques ont des actions bénéfiques sur le stress. Ce qui a pour conséquence de limiter les grignotages et de calmer les envies de sucreries.

flore intestinale et probiotiques
Pour la grossesse

Pendant la grossesse, la femme peut souffrir de certains maux comme les diarrhées et la constipation. Or, consommer des probiotiques permet de lutter efficacement contre ces problèmes de transit.

En plus, cela facilite la digestion de la femme enceinte.

Et le risque de survenue de diabète gestationnel est réduit grâce à la consommation de probiotiques.

Il s’agit plus précisément de la souche Lactobacillus rhamnosus HN001 qui aide à équilibrer la glycémie chez les femmes enceintes.

En tout cas, c’est le résultat d’une étude néozélandaise publiée dans le British Journal of Nutrition en mars 2017.

flore intestinale et probiotiques
flore intestinale et probiotiques
Pour la peau

La peau est littéralement un nid à bactéries.

Le microbiote cutané peut alors être déséquilibré à cause de la prolifération des mauvaises bactéries.

Cela peut arriver en cas de prise de traitements antibiotiques, d’une hygiène mal adaptée ou d’un âge avancé.

Ce qui se traduit généralement par l’apparition des pathologies comme l’eczéma ou l’acné.

Sans oublier les inflammations telles que l’irritation, la sécheresse de la peau, la rougeur, etc.

flore intestinale et probiotiques

Pour lutter contre la constipation

Les probiotiques renforcent la flore intestinale en colonisant celle-ci. Ce qui lui permet de l’aider dans la régulation du transit et dans la digestion des aliments. Certaines souches de probiotiques sont plus efficaces dans ces actions. Il s’agit du Streptoccus salivarius thermophilus, du Bifidobacterium animalis et du Lactobacillus delbrueckii bulgaricus. Ce sont essentiellement des bactéries lactiques. Mais il est également possible de les trouver dans les pharmacies et parapharmacies sous forme de sachets ou de gélules.  

C’est le cas du vin et du kéfir. D’autre part, il convient de renforcer les probiotiques naturels en leur offrant des prébiotiques. Il s’agit de la nourriture préférée des probiotiques et ils se trouvent généralement dans les substances composées de sucres. Le poireau, l’artichaut, la chicorée, l’ail ou encore le miel constituent d’excellentes sources de prébiotiques.

Comment enrichir sa flore intestinale en probiotiques ?

Comme flore intestinale et probiotiques sont étroitement liés, il faut renforcer la première par un apport extérieur de probiotiques.

Pour cela, il convient d’adopter une alimentation saine, équilibrée et variée.

Vous pouvez donc inclure dans vos menus des aliments riches en micro-organismes bénéfiques pour la flore intestinale.

On parle ici des produits laitiers comme le yaourt et quelques fromages.

Mais les probiotiques sont aussi présents dans les légumes et légumineuses lactofermentés tels que le miso et la choucroute.

Enfin, les boissons provenant de la fermentation peuvent apporter des probiotiques supplémentaires à votre organisme.

Compléments alimentaires 

La combinaison flore intestinale et probiotiques peut encore être améliorée grâce aux compléments alimentaires.

Ces derniers doivent être riches en ferments lactiques afin d’apporter les meilleures souches à l’organisme.

Conclusions

Flore intestinale et probiotiques sont indissociables pour assurer le bon fonctionnement du système immunitaire.

Présents naturellement dans le microbiote intestinal, les probiotiques peuvent être renforcés par des apports extérieurs.

Cela peut se faire via une alimentation variée et équilibrée. Mais il est aussi possible d’acheter des compléments alimentaires tels que nous le recommandons.

Articles similaires

Ménopause

Ménopause

La ménopause correspond à la disparition des règles suite à l’arrêt des sécrétions hormonales œstrogènes et progestérone.Elle est souvent associée à des troubles fonctionnels: Bouffées de chaleur, Troubles de l'humeur, Troubles du sommeil, Fatigue, Troubles de la...

Grossesse et Alimentation

Grossesse et Alimentation

L’alimentation de la femme enceinte nécessite quelques précautions. Au niveau des achats, il faut respecter 2 grands principes : Acheter des produits naturels non transformés plutôt que des produits industrialisés complexes. Acheter plus de produits végétaux (2/3) que...

Thé vert et cancer

Thé vert et cancer

Proprités du thé vert Depuis des années, les chercheurs ont tenté de démontrer l'efficacité du thé vert contre le cancer. Il semble que les propriétés thérapeutiques du thé sont essentiellement liées au thé vert, et en particulier aux catéchines qu’il contient. On...

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.